Florentine Mulsant

Biographie

Formation et expérience professionnelle

Née en 1962, Florentine Mulsant a accompli ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (harmonie, contrepoint, fugue, analyse et orchestration) et à la Schola Cantorum, où elle obtient en 1987 un Premier Prix de composition dans la classe d’Allain Gaussin).
Elle a suivi l’enseignement de Franco Donatoni à l’Academia Chigiana à Sienne (Italie) et s’est perfectionnée auprès d’Alain Bancquart, et a enseigné l’écriture musicale à l’Université de Paris IV – Sorbonne (1991-1998).
Elle a reçu en 2011 le Prix Nadia et Lili Boulanger de l’Académie des Beaux-Arts

Primées de nombreux concours internationaux de composition, ses œuvres sont commandées et jouées par des solistes et orchestres de renom (Lise de la Salle, le Quatuor Debussy, le Quatuor Manfred, le Quatuor Terpsycordes, le Quatuor Gaia ainsi que le Quatuor Akilone, Vahan Mardirossian, Laure Favre Kahn, Lyonel Schmit, Hélène Schmitt, Henri Demarquette, Raphael Pidoux, Boris Andrianov, Florent et Frédéric Audibert, Xavier Gagnepain, Marc Coppey, Laurent Korcia, Anne Queffélec, Romain Leleu, Lise Berthaud, Adam Laloum, Yan Levionnois, Eric Crambes, Natanael Gouin, Alexandre Chabod, Thierry Barbe, Marie Catherine Girod, Jean Baptiste Fonlupt, Lydia Jardon, Françoise Gnéri, Jean- Louis Beaumadier, l’Ensemble Vocal Sequenza 9.3, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre Colonne, Orchestre National d’Île-de-France, Orchestre de Chambre de Genève, Orchestre National de Chambre d’Arménie, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre National de Caen, Orchestre Philharmonique de Trêves, Orchestre Symphonique de la Radio de Prague, et lors de grands festivals internationaux en France (Festival d’Auvers-sur-Oise, Festival d’Ambronay, Festival de la Roque d’Anthéron, Festival Cello Fan, Festival Musiciennes à Ouessant, Festival Présences, Festival Fractales, Festival des Arcs, Festival Radio-France Montpellier), Festival de Chaillol, en Allemagne (Festival Beethoven à Bonn), en Suisse ou encore aux États-Unis, à Taiwan et au Chili.

Sa discographie comprend, outre un CD de musique de chambre (Ar Ré-Sé, 2007), une participation au CD Musique Française au Féminin (Ensemble Latitudes, Triton, 2012), la Première Symphonie pour cordes op. 32 et les 24 Préludes pour piano (Maestria, 2013). En 2016 est paru l’enregistrement de ses trois Fantaisies op 48 pour violon et harpe (Animato), ainsi que celui de la Sonate pour contrebasse et piano op 52 (Triton).

En 2017, est paru un CD de musique de chambre ( Ar Ré-Sé, 2017), enregistré lors du Festival d’ Ouessant ainsi que la Suite pour orchestre à cordes op 42 enregistrée en Arménie. Ce disque a été sélectionné pour le XXe Grand Prix Lycéen des Compositeurs.

En 2018, est paru un CD (Maguelone 358408) de musique pour violon seul enregistré par Hélène Schmitt donnant un lien avec le compositeur Johann Georg Pisendel (1687-1755) .

En 2019, est paru un disque chez Skarbo avec l’enregistrement de son Concerto pour Piccolo et orchestre

En 2015 elle a été nommée Compositeur en Résidence au Conservatoire de Marseille. De 2013 à 2016 elle a été Vice-Présidente de la Commission de la Musique Symphonique à la SACEM.

En 2018, elle est nommée compositeur en résidence au Festival des Arcs.

En 2019, elle a été distinguée de l’Ordre de Chevalier des Arts et Lettres par le Ministre de la Culture.

2019 : Grand Prix Sacem Compositeur de l’année, Musique Classique Contemporaine.

En 2020, est paru un double Cd chez AR RE SE, consacré à ses œuvres pour piano.
Si elle revendique les influences esthétiques de l’École Française du XXe siècle, notamment Claude Debussy, Maurice Ravel, Olivier Messiaen et Henri Dutilleux, Florentine Mulsant professe un attachement à l’expressivité, à la liberté de langage et à la fermeté du dessin formel.

FORMATION

1988-1989 Etudes d’analyse et d’orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
1987-1989 Etudes d’électro-acoustique au Conservatoire National de Région de Boulogne ­Billancourt.
1988 Premier prix de fugue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
1987 Premier prix de contrepoint au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

Premier prix de composition à la Schola Cantorum de Paris, obtenu à l’unanimité avec félicitations du jury.
1984 Premier prix d’harmonie au Conservatoire National de Région d’Aubervilliers.
1980 Baccalauréat série A6 (Lettres et musique)

Médaille de solfège au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

PARALLÈLEMENT AUX ÉTUDES MENÉES AU CONSERVATOIRE

1989-1990 Habite à Boston (USA), rencontre des compositeurs et des enseignants américains.
1984 Master-class de composition avec Franco Donatoni à l’Academia Chigiana à Sienne (Italie).
1983-1985 Analyse musicale contemporaine avec Ivanka Stoianova.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Depuis 1997 Professeur de Composition au Conservatoire de Suresnes.
1991-1998 Professeur d’écriture à l’Université de Paris IV Sorbonne.
1992-1993 Professeur de formation musicale au Conservatoire de Saint-Cloud.
1987-1989 Professeur de formation musicale au Conservatoire de Bagnolet.
1986-1992 Professeur d’harmonie, contrepoint et fugue au Conservatoire de Compiègne.
1986-1987 Professeur d’écriture à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
1983-1984 Professeur de formation musicale au Conservatoire de Pantin.