ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Sonate de concert pour violon n° 3 op 100
Fermer la fenêtre

Violon seul

(2020)

Sonate de Concert pour violon n° 3 op 100

La troisième Sonate de Concert op 100 a été composée durant l'automne 2020. Elle est dédiée à la violoniste Hélène Schmitt. D'une durée de 12 mn, elle propose trois mouvements.
Le premier mouvement, d'une durée de 4 mn, s'appuie sur un thème expressif qui commence dans la partie médium grave de l'instrument. Il est joué quasi récitativo. La partie centrale (mesures 16 à 47 ), propose un développement de chacune des mesures du thème. Par exemple : mesures 16 à 20 : développement de la première mesure, mesure 21 à 28 : développement de la seconde mesure. Etc .. . Le mouvement se conclut dans une douce atmosphère.
Le second mouvement, d'une durée de 4 mn, répond à la forme du Scherzo Trio : A B A' La première partie ( mesures 1 à 33 ) est dynamique et mêle écriture arco et pizzicatis. Une petite partie centrale (mesures 12 à 16 ) fait entendre le violon jouant avec des sonorités de guitare : accords en pizz arpégés. Le Trio ( mesures 34 à 62 ) développe la première mesure du Scherzo. Il est expressif et a une large amplitude. Le retour du Scherzo est modifié après la répétition des 7 premières mesure et conclut le mouvement dans une belle énergie.
Le final, d'une durée de 4 mn, adopte la forme d'une fugue. Le thème est exposé 4 fois, s'appuyant sur, à chacune de ses entrées sur les cordes à vide du violon. Un contre- sujet soutient le thème dès la levée de la mesure 4. Le développement de la fugue ( mesures 14 à 47 ) fait entendre différentes combinaisons contrapointiques ( notamment des canons autour du sujet, comme à la mesure 31 ), mais aussi des divertissements issus du matériau du sujet. La dernière partie fait entendre le sujet ( départ su Mi avec le contre-sujet ) et conclut la Sonate dans une grande lumière.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012