ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Sonate pour violon et violoncelle op 96
Fermer la fenêtre

violon, violoncelle

(2020)

Sonate pour violon et violoncelle op 96

La Sonate, d'une durée de 12 mn a été composée en avril 2020.
En trois mouvements, elle est une commande de Florent et Hélène Audibert à qui elle est dédiée..
Le premier mouvement, d'une durée de 4 mn 30, est composé d'un thème mélodique, donné au violoncelle et au violon (mesure 1 à mesure 8). Il sera ensuite développé sous forme de cinq variations. La première variation (mesure 9 à 17 ) est de caractère mélodique. La seconde variation (mesure 18 à 25 ) présente une écriture ornée et expressive. La troisième variation (mesure 26 à 42 ) st de caractère mélodique et modal, dans le registre medium aigu des deux instruments. La quatrième variation (mesure 43 à 52 ) donne le thème développé au violon, puis au violoncelle, autour d'une écriture mélodique où l'on remarque des sixtes parallèles. Quant à la cinquième variation, elle est de caractère harmonique et conclut le mouvement dans une atmosphère sereine.
Le second mouvement, d'une durée de 2 mn 45, est un scherzo trio. De caractère animé et joyeux, il alterne écriture arco et pizz. Le Trio (mesure 15 à mesure 32 ) est expressif et repose sur des accords de sixte et quinte ou de seconde. Le retour du Scherzo à la mesure 33, donnera lieu à un développement terminal..
Le troisième mouvement, d'une durée de 4 mn 50, commence par un thème très expressif joué au violoncelle, avec un accompagnement de trémolos au violon. Il sera développé jusqu'à la mesure 34. Une cadence instrumentale, donnée au violoncelle (mesure 35 à 40 ) conclut cette première partie. Les mesures 41 à 43, proposent une transition vers le registre aigu des deux instruments. A la mesure 44, une deuxième partie est donnée, dans une écriture animée et un tempo vif. Le violon joue des guirlandes de double croches descendantes, entourées par des pizz, ou des notes détachées au violoncelle. Entre les mesures 59 et 67, c'est au tour du violon, de faire entendre une cadence instrumentale, au caractère mélodique.
A partir de la mesure 72, le retour du tempo animé présente les double croches au violoncelle, soutenu par le violon, en pizz ou notes détachées. Les mesures 85 à 87 concluent la Sonate dans une grande luminosité.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012